Ouille ouille ouille, je suis en retard dans les jours… Voici donc un petit résumé du début de la semaine.

Lundi 25 août au matin, alors que l’équipe s’apprêtait à partir, elle est subitement prise de « flemmite aiguë »… C’est donc un jour de repos bien mérité qu’elle s’octroie avec une balade de 2h l’après-midi pour un maintient de forme ! Volodia, le fils de Jean et Chantal monte Ousbeck !

Mardi, pour compenser le jour de repos, une étape de 25 km attend les cavalières ! Le soir, elles dorment chez des amis des amis…Thérèse et Thierry. Elles trouvent des granulés au centre équestre du Lycée Agricole du Nivot.

Mercredi matin, elles partent, accompagnée de Maëlle, la fille de Thierry qui monte Ousbeck sur quelques kilomètres. Jusqu’à ce que celui-ci s’enfonce dans de la boue et refuse d’avancer… ! Oui, parfaitement, et « refuser d’avancer » ne fait d’habitude pas vraiment partie de son caractère (pour ceux qui ont vu les monstrueux endroits par lesquels So l’a déjà fait passer) ! Donc, Solenne n’insiste pas. Le sol ne l’inspire d’ailleurs pas non plus… Petit détour pour éviter les sables mouvants !

Grosse étape de 25 km également. Après plusieurs tentatives pour trouver un champ (« ce n’est pas à nous », « des gens nous le louent », « les propriétaires ne sont pas là »…un monsieur bien gentil leur en propose un, il possède lui-même des chevaux. L’équipe s’installe donc… en face de la centrale nucléaire (rappelez-vous celle de la semaine dernière aperçue au loin !). En prime, le pré est strié de lignes à très hautes tensions et agrémenté d’un doux bruit de transformateur dû au barrage voisin… quel enchantement ! Les filles sont en attendant invitées chez le propriétaire pour un petit apéritif. Elles prendront leur repas au camp de base : tartines de nutella et morceaux de fromage ! Pffff !

centrale nucléaire
haute tension

Ce soir, elles rencontrent également une fille qui ramène au parc : un cheval, une mule et un âne…pieds nus et en licol ! Elles se donnent rendez-vous à la fin de leur périple pour discutailler encore un peu!...de voyages à cheval, de sabots, de bât....de centrale nucléaire (oh, non mais là franchement...Ch'ui pas "crès gentille!").