Jeudi 28 août, c’est la journée des dolmens et des menhirs ! Même que Sir Ousbeck est entré dans un dolmen, me raconte Soso…
Oui, alors, je ne sais pas vous… mais moi, le cours d’histoire de CM sur le Néolithique (je crois…) me paraît infiniment loin… Quoique qu’avec mes BD d’Astérix, je pourrais m’en sortir… Donc, la minute culturelle du jour :

- Un dolmen, ça veut dire : « table de pierre ». Il abrite une tombe et il est formé de plusieurs blocs fixés dans le sol et d’une dalle horizontale.

dolmen a cheval
- Un menhir, ça veut dire : « pierre longue » et c’est un bloc de pierre dressé. Il peut être isolé ou, disposé en alignement ou en cercle (mais c’est plus rare !).

menir a cheval

S’en suivent donc pour nos cavalières: des courses acharnées autour des menhirs, puis, des « batailles de baguettes » (dixit Solenne) ou tournoi de joute équestre, dans « l’enclos d’Artus » (Roi Arthur) ! Solenne a même tenté de faire semblant de tomber de cheval, devant les yeux de spectateurs horrifiés, mais, sans succès… elle n’arrivait qu’à tomber…debout ! Bouh, la honte !

Elles tenteront également de voir la fameuse Roche Tremblante de Huelgoat. Quoi encore ?...Oui, bon là aussi j’ai du faire quelques recherches… Et en fait, c’est une grosse pierre de plus de 100 tonnes qui oscille légèrement d'une simple pression du dos à un endroit précis. C’est dingue… ! Même que pour les druides, ces pierres étaient le symbole de la puissance de Dieu et de l'équilibre universel !

Mais malheureusement, le sentier pour y parvenir ne passe pas du tout-du tout… Il y avait trop de gros rochers partout… Heu,…j’ai trouvé une explication pour ça aussi… (pour ceux qui ont encore le courage…) Il appelle ça « Le Chaos ». C’est un étonnant tas de blocs rocheux, surgis de la terre il y a des millions d'années et arrondis au fil du temps. Et, la légende veut que Gargantua, en bon géant, se soit vengé du maigre repas que lui avaient offert les habitants de Huelgoat, en catapultant, depuis le Finistère d'énormes galets polis par la mer. Complètement cintré ! Promis, c’est fini…

L’équipe s’installe pour la nuit sur un terrain communal, qui accueille d’habitude des roulottes ! « Barbecue de jeun’s » à côté du camp…mais, elles ont pu dormir quand même.

Tiens, au fait, Ousbeck marche toujours en chaussures ! 2 flambantes neuves et 2 vieilles, (rafistolées par Soso) dont les cols des Alpes ont eu raison ! Niky et Newla sont ferrées.