« Samedi…alors, heu…on a fait du ch’val. (Non ?!) …Il a fait beau…juré ! Le ciel était bleu et il a fait super chaud, terrible ! ». Allez, on te croit Soso !

Premièrement, des nouvelles de Claire…ça va beaucoup mieux ! Solenne m’a d’ailleurs appelé d’un petit bar dans lequel Claire s’est commandé un p’tit Coca (sans bulles j’espère !) ! « La turista de Bretagne », on aura tout vu !

Beaucoup de goudron aujourd’hui encore avec 20 km d’avancée.

L’équipe est ré-accueillie par Eric et Françoise (rappelez-vous…le séchage des vêtements devant la cheminée le premier soir !). Claire et Solenne sont même invitées à manger…du riz spécial pour Claire ! Cueillette de mûres pour le plaisir des papilles, dans le pré des chevaux.

Ce soir les orages sont annoncés…, en bonne vieille campeuse aguerrie, Solenne plante une pomme sur le piquet de sa tente ! Vous pensez bien que le lendemain matin, de jour, y’en a 1 qui a eu vite fait de la repérer ! Mais non mon gros Bebeck… tu n’es pas tout seul sur cette rando ! La pomme est partagée… en 3 !

Bon, j’ai parlé de « Massacre de la fourchette » en titre…alors j’explique…

Ousbeck a marché pied nu des postérieurs. Solenne en militante du parage naturel (enfin je crois !) a voulu lui taillé un peu les sabots…un peu ?... Tellement beaucoup, qu’elle lui a fait saigné la fourchette (pas la fourchette pour manger… alors, définition : « La fourchette, située au centre de la sole, forme un « V » ouvert en direction des talons. » Pour plus de renseignements…vous regarderez sous les sabots d’un cheval quoi !).

Désinfectant, compresses, pansements… « ben, au bout d’une demi-heure, ¾ d’heure ça saignait plus… » me dit So… pas très fière d’elle quand même ! « Avec ses compresses, ça lui fait des chaussettes dans les chaussures ! ».

chausette dans hipposandale

Rassurons-nous, Bébeck n’a absolument pas bougé pendant tout ce branle-bas de combat !

Dimanche… ça sent la fin !

l'equipe

Après une petite séance photo chez Eric et Françoise…la randonnée prend fin après 2h30 de marche seulement. Au programme de l’après-midi : sieste (d’ 1 h 30 pour Soso !) et douche bien méritée !

Ainsi s’achève cette mini aventure dans le Finistère !

Merci aux chevaux et leurs cavaliers respectifs de nous faire partager leurs rêves et leurs rencontres…bon, la pluie et les galères aussi bien sûr !

Encore un grand bravo à cette chaleureuse équipe et… à la revoyure !

Que le vent vous porte !

Delphine